L’homme signe ses emails du nom de sa collègue pendant 2 semaines – ce qui arrive devient viral




Nous savons toutes et tous qu’au travail, nous ne sommes pas traités de la même manière selon que nous soyons un homme ou une femme. Cela dépend évidemment du secteur, de nos collègues, de nos clients, etc. Le sexisme prend des formes très différentes et peut même passer inaperçu pour de nombreuses personnes tout en ayant un impact négatif sur leur carrière.

En mars dernier, Martin Schneider travaillait avec Nicole Hallberg. Leur chef trouvait que cette dernière prenait trop de temps avec les clients et Martin, en tant que supérieur, devait donc vérifier son travail et chronométrer l’exécution des tâches de sa collègue. Ils partageaient une boîte mail mais, au moment de répondre à un client, Martin s’est rendu compte qu’il avait oublié de signer avec son nom. Tous les messages avaient donc été signés du nom de Nicole.

Il a partagé son histoire et l’expérience qu’il avait menée sur son compte Twitter. Il n’a pas fallu longtemps pour que son post devienne viral.

« Donc, un jour j’étais en train de correspondre avec un client en faisant des allers-retours à propos de son CV et il était INFERNAL. Grossier, irrespectueux, ignorant mes questions.

Il me disait que ses façons de faire étaient des standards du secteur (ils ne l’étaient pas) et que je ne pouvais pas comprendre les termes qu’il utilisait (je le pouvais).

Il était dans le secteur du divertissement lui aussi. Un secteur que je connais plutôt bien.

Je n’en pouvais plus de ses bêtises quand j’ai remarqué quelque chose. Du fait de notre boîte mail partagé, j’avais signé tous mes messages comme ‘Nicole’.

C’était envers Nicole qu’il était grossier, pas envers moi. Donc, par curiosité, je lui ai dit ‘Hey, c’est Martin, je reprends le projet à la suite de Nicole’.

AMÉLIORATION IMMÉDIATE. Accueil positif, il me remercie de mes suggestions, il me répond rapidement, il me dit ‘super questions!’ et devient un client modèle.

Note: Ma technique et mes conseils n’ont pas changé. La seule différence c’était que j’avais un nom d’homme désormais.»

Martin a fait part de son erreur à Nicole et lui a demandé si elle avait souvent des clients de ce genre. Elle lui a dit que oui, pas tout le temps mais qu’en effet, elle était souvent confrontée à ce type de comportement à son encontre. Ils ont donc décidé de faire une expérience: Nicole signerait ses e-mails du nom de Martin et inversement comme l’indique le Huffington Post.

« C’était l’enfer. Tout ce que je demandais ou suggérais était remis en question. Les clients qui étaient d’habitude super faciles devenaient condescendants. L’un d’entre eux m’a même demandé si j’étais célibataire.

Nicole a vécu la semaine la plus productive de sa carrière. J’ai réalisé que la raison pour laquelle elle prenait plus de temps c’était parce qu’elle devait convaincre les clients de la respecter. »

Martin et Nicole ont fait de ce résultat à leur chef qui n’y a pas cru. Ce que Martin a mis en évidence c’est le temps que Nicole devait prendre avec de nombreux clients pour gagner leur confiance et se faire respecter en tant que professionnelle. Lui n’avait jamais eu besoin de cela et a remarqué qu’en effet, il avait un avantage invisible en tant qu’homme.

Martin a appris ce que faisait le sexisme au quotidien grâce à cette expérience. N’hésitez pas à partager cet article avec vos proches sur Facebook pour leur faire prendre conscience de ce que peut impliquer le sexisme au travail.

Source : incroyable.co

Comments

comments

Aimez notre page Facebook SVP!