Vacances ratées ?




La femme d’un cadre supérieur Français s’est noyée lors de leurs vacances à Cuba.

Son corps n’est pas retrouvé.

Rentré à Paris, le gars reprend le cours de sa vie, sans tristesse apparente.

Deux ans plus tard, les garde-côtes de La Havane lui font parvenir cet e-mail :

« Le corps de votre épouse a été retrouvé. Il est couvert d‘huîtres perlières, d’une valeur d’environ 200 000 € ».

Le veuf s’empresse de leur répondre :

« Vendez les perles, transférez l’argent sur le compte 116687636 à la BCI à Genève, et remettez l’appât en place ».

Comments

comments