Les gynécologues ne vous le diront jamais ! Voici comment faire disparaître pour toujours les champignons et les bactéries.




Actuellement, les femmes n’ont plus le temps de prendre soin d’elles. Entre la vie professionnelle, la vie personnelle et soi-même, il est parfois compliqué de parvenir à assurer sur tous les fronts. De plus, de par notre anatomie féminine, certaines maladies sont plus susceptibles d’altérer notre santé et notre flore vaginale. Toutefois, des ingrédients naturels permettent de lutter contre ces nuisances !

Les infections vaginales fréquentes

Ayant plusieurs causes diverses, les infections vaginales sont provoquées par des champignons et des bactéries. Les infections les plus fréquentes sont :

  • La mycose vaginale : Elle est occasionnée par des champignons microscopiques présents dans le corps, et qui se manifestent lorsque les conditions sont favorables. La mycose vaginale se manifeste par des démangeaisons externes et internes du vagin, des pertes blanches épaisses et grumeleuses, des brûlures vaginales, des rapports sexuels douloureux et une vulve rouge vif et gonflée.
  • La vaginose bactérienne : Elle résulte d’une prolifération de bactéries nuisibles favorisée par un déséquilibre de la flore vaginale. Les symptômes de la vaginose bactérienne sont une odeur nauséabonde et des pertes grisâtres. Il arrive que des démangeaisons surviennent également.
  • La vaginite parasitaire à Trichomonas : Elle est provoquée par l’introduction du parasite Trichomonas. La vaginite parasitaire est transmise généralement par voie sexuelle. Le parasite est aussi présent sur les serviettes, les sièges de toilettes et les maillots de bain humides bien que la transmission se fasse majoritairement lors des rapports sexuels. Les femmes souffrant de cette affection ressentent une irritation vaginale, des pertes malodorantes verdâtres, et des douleurs lors de la miction.

Un examen médical permettra de diagnostiquer quelle infection vaginale est en cause. Cependant, des ingrédients naturels permettent d’éliminer les bactéries et les champignons situés au niveau du vagin. Découvrez-les !

Les ingrédients naturels pour éliminer les bactéries et les champignons

Le vinaigre de cidre

Reconnu pour ses vertus antiseptiques et antibactériennes, le vinaigre de cidre élimine les odeurs en restaurant l’acidité de la flore vaginale. De plus, il permet de traiter les infections vaginales, il suffit simplement de diluer deux tasses de vinaigre de cidre à l’eau chaude de votre bain. Vous remarquerez l’efficacité de ce remède directement après votre bain et vous vous sentirez relaxée ! Vous pouvez également consommer le vinaigre de cidre par voie orale.

L’aloe vera

Faisant partie des plantes médicinales les plus puissantes, l’aloe vera est un antifongique et un antiseptique permettant de combattre les bactéries et les champignons. Son application sous forme de gel calme les démangeaisons et favorise le traitement des infections vaginales. De plus, c’est un remède naturel contre les brûlures et l’eczéma car l’aloe vera aide à la cicatrisation.

L’ail

L’ail contient des propriétés antibiotiques et antifongiques efficaces dans la lutte contre les bactéries et les champignons, en particulier dans le cas des mycoses vaginales. Vous pouvez l’utiliser sous forme de compléments alimentaires disponibles en parapharmacie ou en suppositoire vaginal. Pour ce faire, peler une gousse d’ail et percez-y un trou à l’aide d’une aiguille à coudre pour faire passer un fil. Mettez, au moment d’aller vous coucher, la gousse dans une compresse stérile imbibée d’huile d’olive afin de faciliter l’insertion, de la même manière qu’un ovule vaginal. Dormez avec puis retirez la gousse d’ail au réveil. Veillez à n’utiliser cette méthode qu’en cas d’infection vaginale avérée afin d’éviter une irritation des muqueuses.

Quelques conseils à appliquer au quotidien

  • Éviter l’utilisation de gel intime
  • Portez des sous-vêtements en coton
  • S’abstenir de porter des vêtements serrés et des matières synthétiques
  • Espacer le lavage de la zone intime en privilégiant la partie externe car le vagin présente un mécanisme d’auto-nettoyage
  • S’hydrater tout au long de la journée (eau, tisanes, thé, café, jus, fruits)
  • S’essuyer correctement après un passage au toilette, c’est-à-dire d’avant en arrière
  • Se relaxer car le stress et l’anxiété accentuent notre sensibilité aux infections
  • Utiliser des préservatifs afin de prévenir les infections sexuellement transmissibles.

Comments

comments