Chris Brown : la femme qui l’a accusé cache un passé (très) sulfu­reux

Les dernières révé­la­tions sur Baylee Curran, la femme qui a accusé Chris Brown de l’avoir mena­cée avec une arme, risquent bien d’aider le rappeur face à la justice.

Hier Chris Brown faisait la une des médias. Le rappeur était accusé par une jeune femme de l’avoir menacée avec une arme à feu. Après s’être échap­pée de la demeure du chan­teur, Baylee Curran avait prévenu les forces de l’ordre. Chris Brown, retranché chez lui, avait tenté de clamer son innocence sur Insta­gram, en vain. Le rappeur avait fini par être arrêté. De la drogue et des armes ont alors été retrouvées chez lui.

Si Chris Brown est déjà sorti de prison en versant une caution de 250 000 dollars, c’est maintenant le passé de Baylee Curran qui est épluché au peigne fin. Cette jeune blonde de 23 ans a déjà fait scan­dale. Élue Miss Cali­for­nia Regio­nal 2016, Baylee Curran s’est vu retirer son titre à cause de son comportement. Selon TMZ, des photos d’elle nue ont fait surface peu de temps après son élec­tion.

Les diri­geants du concours lui ont donné une autre chance, mais la belle a failli à ses missions plusieurs fois. Elle ne se présentait pas lors des événements prévus par le comité, et était à la place photo­gra­phiée en train de se la couler douce sur un bateau. Deux mois après son élection, elle était donc destituée de sa couronne… qu’elle n’a toujours pas rendue.

Mais ce n’est pas tout. Cette mysté­rieuse jeune femme est carré­ment recher­chée à New York ! Elle est accu­sée de vol dans un hôtel de luxe. En 2013, Baylee Curran se trou­vait au Plaza Hotel avec des amies. Après une dispute avec l’une d’entre elles, elle auraient tout simple­ment pris la fuite empor­tant le sac de luxe d’une valeur de 1 000 dollars de sa victime.

Si la police a rapi­de­ment retrouvé le sac aban­donné, il manquait l’auteur du vol ainsi que 200 dollars en liquide. Les forces de l’ordre ont donc pour ordre d’arrê­ter Baylee Curran si jamais elle remet les pieds à New York. Sa victime, elle, a obtenu d’un juge de Los Angeles une ordon­nance restric­ti­ve…

Source : http://www.voici.fr/

Comments

comments