Comment empêcher naturellement l’apparition de calculs biliaires.

Les calculs biliaires sont de petits cristaux qui se forment dans la bile. Ils sont généralement constitués de dépôts de cholestérol et de calcium. Bien qu’ils soient la plupart du temps assez inoffensifs, les calculs biliaires peuvent boucher les conduits de la vésicule biliaire et causer des douleurs, une inflammation et éventuellement une infection grave. Il n’existe pas de moyen infaillible d’empêcher la formation de calculs biliaires, mais vous pouvez prendre quelques mesures diététiques et changer votre mode de vie pour réduire la probabilité de vivre ce problème de santé.

           Empêcher les calculs biliaires à travers l’alimentation :

  1. Évitez les graisses saturées. Les calculs biliaires sont composés d’environ 80 % de cholestérol. Un excès de cholestérol dans la bile conduit à son durcissement, lequel provoque des calculs biliaires . Une alimentation riche en graisses saturées est associée à un taux de cholestérol élevé. Vous devriez donc réduire ces graisses saturées dans votre alimentation pour limiter la probabilité de former des calculs biliaires. Voici quelques-uns des aliments que vous devriez consommer le moins souvent possible  :

    • la viande rouge comme le bœuf
    • la charcuterie
    • les produits laitiers entiers
    • les pizzas
    • le beurre et le saindoux
    • les aliments frits
  2.  Intégrez des graisses insaturées dans votre alimentation. Si les graisses saturées contribuent à la formation de calculs biliaires, les lipides poly et mono-insaturés vont les empêcher. On les nomme habituellement les bonnes graisses. Ces bonnes graisses permettent de vider la bile, ce qui réduit la formation de calculs biliaires. Intégrez des aliments riches en bonnes graisses dans votre alimentation pour empêcher l’apparition de calculs biliaires.
    • L’huile d’olive. C’est une source de bonnes graisses et permet de réduire le cholestérol. Certaines études indiquent qu’une consommation régulière d’huile d’olive, environ deux cuillerées à soupe par jour, peut réduire le risque de calculs biliaires.
    • Les avocats. Ces derniers sont non seulement une excellente source de bonnes graisses, mais ils aident aussi votre organisme à mieux absorber d’autres nutriments.
    • Les graines. Les graines de citrouille, de tournesol et de sésame sont surtout efficaces pour faire baisser le cholestérol.
    • Les fruits secs. Les fruits secs tels que les noix offrent à votre corps des lipides sains, ce qui peut aussi faire baisser le cholestérol.
    • Les poissons gras. Les poissons gras d’eaux froides comme le saumon, le thon et le maquereau contiennent de grandes quantités de graisses polyinsaturées et d’acides gras omégas 3, lesquels favorisent une bonne santé globale.
  3.  Intégrez suffisamment de fibres dans votre alimentation. Des études ont montré que les personnes qui ont une alimentation riche en fibres sont moins susceptibles de développer des calculs biliaires. Les fibres sont aussi utiles pour votre santé digestive en général, car elles retiennent les aliments et les évacuent en douceur dans l’appareil gastro-intestinal. Intégrez les aliments suivants dans votre alimentation pour stimuler votre santé digestive.
    • Les fruits frais. Mangez tous vos fruits avec la peau, étant donné que cela vous donnera un maximum de fibres. Les baies (framboise, myrtille et fraise) associées aux graines sont surtout très riches en fibres.
    • Les légumes. Les légumes verts et croquants offrent habituellement les plus grandes quantités de fibres. Gardez la peau des pommes de terre pour obtenir le plus de fibres possible.
    • Les céréales complètes. Les produits blancs ou raffinés ont été blanchis et manquent des nutriments essentiels trouvés dans les aliments complets. Optez pour des pâtes, du riz, du pain et des flocons d’avoine complets pour augmenter facilement vos apports en fibres. L’orge, l’avoine colloïdale et les pâtes complètes sont de bons choix. En plus de contenir des fibres, ces céréales complètes peuvent aussi réduire le taux de cholestérol dans votre organisme.
    • Les légumineuses. Vous pouvez intégrer facilement les légumineuses dans vos soupes et salades pour obtenir de grandes quantités de fibres. Les pois cassés, les lentilles et les haricots noirs sont très riches en fibres.
    • Le riz complet. Tout comme le pain blanc, le riz blanc n’offre pas beaucoup de nutriments. Passez au riz complet pour ajouter des fibres à votre alimentation.
    • Les graines et les fruits secs. En plus d’être d’excellentes sources de « bonnes graisses », les graines de tournesol, les amandes, les pistaches et les noix de pécan sont aussi de bonnes sources de fibres.
  4.  Buvez beaucoup d’eau. L’eau est un nutriment essentiel qui hydrate votre corps et permet d’évacuer les toxines de votre organisme. Il existe plusieurs recommandations pour les quantités de liquides à boire par jour, mais la règle des huit verres d’eau journaliers reste très appréciée. Votre consommation de liquides devrait être suffisante pour garder des urines claires ou jaune pâle.

      Empêcher les calculs biliaires à travers le mode de vie :

    1. Ayez une activité physique régulière. Les activités physiques, surtout basées sur l’endurance, peuvent réduire votre risque de former des calculs biliaires en vous aidant à garder un poids sain, ce qui réduit l’un des premiers facteurs de formation de calculs.
    2.  Gardez un poids sain. Des études ont montré que le surpoids vous fait courir un plus grand risque de calculs biliaires. Parlez-en avec votre médecin et sachez quel devrait être votre poids idéal. Tâchez de rester le plus près possible de ce poids de forme à travers une activité physique et une bonne alimentation.
    3.  Évitez les régimes trop draconiens. Bien qu’il soit important de garder un poids correct pour réduire le risque de calculs biliaires, vous ne devriez pas non plus perdre du poids trop vite. Les régimes draconiens qui consistent à consommer un nombre extrêmement réduit de calories ainsi que les opérations chirurgicales pour vous faire perdre du poids peuvent en réalité augmenter votre probabilité d’avoir des calculs biliaires. Ce risque est augmenté de 40 à 60 % chez les personnes qui suivent un régime trop restrictif. Essayez de perdre du poids d’une façon plus progressive. Comptez perdre environ 500 g à un kilo par semaine. C’est meilleur pour votre santé en général.
    4.  Mangez régulièrement. La production de bile devient aléatoire quand vous sautez des repas, ce qui peut augmenter la probabilité de former des calculs biliaires. Il est plus sain de manger à des intervalles réguliers et d’éviter de sauter des repas. Tenez-vous le plus possible à vos horaires de repas habituels pour réduire le risque de calculs biliaire
        Source : health.harvard.edu

Comments

comments