Ma routine beauté fait maison.

Depuis quelques temps, je me suis lancé un défi : faire tous mes produits cosmétiques moi-même, dans une volonté de réduire les emballages et garder le contrôle de ce que je met sur ma peau. Et le côté positif, c’est que je peux me concocter des soins qui me correspondent vraiment !

Du savon solide pour remplacer le gel douche

Tout a commencé avec le gel douche. Pour celui-ci, la solution qui s’est imposée est très simple : le remplacer par du savon d’Alep solide, acheté avec un minimum d’emballage et si possible en vrac. Je l’ai choisi car il est moins agressif que le savon de Marseille (attention toutefois à prendre du véritable savon d’Alep !), mais j’aurais tout aussi bien pu choisir un autre savon végétal doux, l’essentiel étant pour moi qu’il ne soit pas emballé.

Un shampoing fait maison

Je n’ai jamais été satisfaite par les shampoings du commerce en général ; ceux-ci faisaient des miracles dès les premières applications, mais ensuite ils n’étaient plus du tout efficaces, sans compter qu’ils contenaient un bon nombre d’ingrédients potentiellement dangereux pour la santé. Même les shampoings « sans parabens et j’en passe » avaient tout de même une liste impressionnante d’ingrédients au dos de la bouteille !

C’est donc sans regrets que je suis passée à un shampoing fait maison. Pour info, j’ai l’heureux privilège (ceci est ironique évidemment) d’avoir des cheveux à tendance grasse, fins et plats, et me lave donc les cheveux tous les deux jours. J’ai déjà essayé de faire durer au-delà, mais ce n’est juste pas envisageable de sortir en société dans ce cas ! Le shampoing dont je vais vous donner la recette est mon shampoing actuel, et il « fait son job », mais je suis encore à la recherche du shampoing parfait pour mes cheveux. Il me fait des cheveux légers et propres, mais il ne m’apporte pas assez de brillance (il faut dire que je n’en ai jamais vraiment eu donc c’est pas forcément la faute du shampoing…) et il est trop liquide donc c’est un peu galère à appliquer.

Recette :

  • 1 cuillère à soupe d’argile verte ou blanche
  • 1 cuillère à soupe de savon de Marseille liquide
  • 2 cuillère à café de thé vert fortement infusé
  • 10 gouttes d’huile Tea tree ou Citron
Attention à ne pas s’en mettre dans les yeux !

Les soins du visage

Mes soins du visage, je les fait plutôt le soir avant de me coucher, car le matin est toujours un peu tendu pour moi. Ça tombe bien, parce qu’après une journée avec diverses agressions comme la pollution ou l’exposition au soleil, ma peau a besoin d’être bichonnée ! Je précise que ma peau est mixte (plutôt sèche à normale sur les joues et grasse à tendance acnéique sur le menton, le nez et le front)

Soins du soir :

  • Je me lave le visage avec de la poudre de rhassoul mélangée à un peu d’eau. La texture doit être un peu plus liquide que celle qu’on utiliserait pour faire un masque, car le but est vraiment de s’en servir comme un savon. Je rince ensuite à l’eau claire.
  • Je me passe un peu d’eau d’hamamelis sur le visage, car l’eau du robinet peut agresser la peau.
  • Je mélange au creux de ma main une noisette de gel d’Aloe vera et deux gouttes d’huile de jojoba, je mélange bien pour obtenir  une texture homogène, et je me l’applique comme une crème, partout sur le visage. J’ajoute parfois une goutte d’huile essentielle de petit-grain, mais le plus souvent  je préfère que ma crème n’aie pas trop d’odeur.
  • Je me met un peu d’huile d’amande douce sur les mains et les lèvres.

Soins du matin

  • Je me passe juste un peu d’eau d’hamamelis sur le visage et me met un peu d’huile de jojoba sur les joues.

Soins du week-end

  • Je me fais un gommage en mélangeant un peu de bicarbonate de soude fin et de l’eau tiède au creux de ma main, puis en l’appliquant avec des mouvements circulaires et légers sur le visage pendant quelques minutes.
  • Je poursuis par un masque au rhassoul avec deux gouttes d’huile essentielle de petit grain ou de tea tree.
  • Je finis en m’appliquant la crème du soir (voir plus haut dans « Soins du soir »).

Le maquillage

Je ne me maquille désormais plus ou très peu ; exit le fond de teint, je trouve que ma peau est très bien au naturel grâce à ma routine de soin de visage. Concernant le mascara, le fard à paupière et le fard à joue, j’ai essayé de trouver des solutions faciles à mettre en oeuvre, car je ne veux pas acheter trop d’ingrédients spécifiques dont je ne me servirais qu’une ou deux fois dans l’année.

Le mascara

Il ne faut qu’un ingrédient : des mûres bien noires ! Il suffit ensuite de les écraser en purée, et d’appliquer la mixture sur ses cils à l’aide d’un coton tige. Par contre, je ne peux pas vous garantir le caractère waterproof de la chose !!

Le fard à joue

Savez-vous qu’il existe un fard à joue naturel dans votre frigo ? La betterave ! il suffit d’en couper un petit morceau, de le frotter en mouvements circulaires sur la joue, et de bien l’étaler.

On peut aussi utiliser de la poudre de cacao ou de cannelle mélangé à un peu d’huile pour une couleur plus chaude.

Le fard à paupières

Pour le fard à paupière, j’applique sur mes paupières de l’huile d’amande douce ou de jojoba comme fixateur, puis j’utilise différentes poudres naturelles  selon la couleur que je veux : curcuma pour un fard orange, argile verte pour le vert, rhassoul ou poudre de cacao pour le brun, argile blanche ou fécule de maïs pour éclaircir une couleur…

Attention à ne pas mettre n’importe quelle poudre, certaines peuvent être irritantes pour les yeux !

Source : blog.ecoloquest.net

Comments

comments