Les meilleurs remèdes de grand-mère pour les maux d’estomac.

Que vous souffriez de brûlures d’estomac, de gaz, de constipation, de nausée ou d’indigestion, découvrez les meilleurs remèdes naturels et remèdes de grand-mère pour soulager tous les types de maux d’estomac, inconforts, colites et problèmes de digestion.

1. Mal d’estomac : les remèdes de grand-mère pour les brûlures d’estomac et autres maux de ventre

Les maux d’estomac et troubles digestifs fonctionnels, aussi appelés dyspepsie, figurent parmi les motifs de consultation les plus fréquents auprès des professionnels de la santé comme les pharmaciens et les médecins.

Les inconforts liés à la digestion peuvent être nombreux: brûlures d’estomac, nausées, reflux gastrique, ballonnements, flatulences, diarrhée, constipation, vomissements et maladie de Crohn, pour ne nommer que ceux-ci.

Pour vous soulager, il existe de nombreux remèdes naturels qui peuvent être fabriqués à partir d’ingrédients que l’on retrouve très souvent à la maison, à portée de main. Voici les meilleurs remèdes de grand-mère pour soulager les maux d’estomac et les problèmes de digestion les plus fréquents. Si vous souffrez de maux d’estomac, assurez-vous de consulter un professionnel de la santé avant d’utiliser ces remèdes et trucs maison.

Maux d'estomac: les meilleurs remèdes naturels efficaces, dont le gingembre pour soulager les brûlures d'estomac.

2. Les meilleurs remèdes de grand-mère pour guérir les brûlures d’estomac

Les brûlures d’estomac sont particulièrement désagréables et douloureuses. Celles-ci peuvent être engendrées par la gastrite, soit une inflammation de la muqueuse qui protège les parois de l’estomac. La gastrite peut être aiguë et se manifester soudainement, ou encore être chronique et évoluer lentement sur plusieurs années. Il peut aussi s’agir d’œsophagite, soit d’une inflammation de la muqueuse de l’œsophage. Dans les deux cas, ces remèdes naturels et trucs maison permettront de vous guérir ces brûlures d’estomac.

Brûlures d’estomac: causes, symptômes et remèdes de grand-mère
Les causes des brûlures d’estomac sont nombreuses : troubles de la digestion au niveau de l’estomac, excès ou manque d’acidité gastrique. Les brûlures d’estomac touchent plus particulièrement les personnes qui subissent un stress important et celles qui ont une consommation élevée d’alcool et de tabac ou une alimentation pauvre en vitamines.

Certains médicaments, comme l’aspirine et les anti-inflammatoires, provoquent l’irritation puis l’inflammation de la muqueuse de l’estomac.
Une gastrite ou une œsophagite peuvent être engendrées en raison d’un manque de vitamine B12, de fer ou d’affections comme l’ulcère, ou même d’un cancer. Quoi qu’il en soit, il est très important de consulter un médecin qui proposera des examens mettant en évidence l’inflammation et les causes.

Parmi les principaux symptômes des brûlures d’estomac, mentionnons des maux d’estomac et douleurs ressenties pendant ou après le repas, de même que des reflux biliaires avec un goût désagréable dans la gorge. La mauvaise haleine pendant les périodes de douleur, des nausées et des spasmes de l’estomac vide font aussi partie des symptômes des brûlures d’estomac. Parmi les autres symptômes, on retrouve aussi une inflammation de la langue (glossite), des crachats contenant du sang ainsi qu’un amaigrissement.  Enfin, des brûlures et douleurs dans la poitrine peuvent survenir avec des spasmes (dans le cas de l’œsophagite plus spécifiquement).

Plantes et remèdes de grand-mère pour contrer les brûlures d’estomac
– De nombreuses plantes sont à privilégier selon vos symptômes : gentiane, gingembre, condurango, curcuma, petite centaurée, fumeterre, oranger, camomille matricaire, camomille romaine, achillée millefeuille, aloès, racine de rhubarbe, guimauve.
– Les plantes telles que l’angélique, mélisse, menthe, romarin, basilic sont utilisés pour leurs propriétés sédatives ou antispasmodiques.

Prescriptions médicales pour guérir les brûlures d’estomac
– Lorsqu’il y a également une digestion lente avec spasmes et douleurs, associer une infusion faite de coriandre, carvi, fenouil et matricaire, à parts égales.
– En cas de gastrite inflammatoire : gentiane, condurango et gingembre dans de l’élixir de papaïne (en pharmacie).
– Gastrite aiguë due à un manque d’acidité : gentiane, fumeterre et boldo, en extraits secs ou fluides mélangés avec un acide phosphorique officinal (en pharmacie).
– Gastrite ou œsophagite avec spasmes : extrait fluide d’angélique, réglisse et piscidie, en association dans une infusion d’achillée millefeuille. Romarin, menthe et cardamome : huiles essentielles sur un support neutre en gélule.
– Gastrite ou œsophagite dues au stress : acore (racine), en teinture mère, mais aussi en infusion lente à froid de racine d’acore. On peut associer dans le même breuvage la racine d’angélique.
– En calmant : basilic et marjolaine en infusion. On peut y ajouter des huiles essentielles de basilic, de marjolaine ou de cardamome.
Dans tous les cas, le médecin proposera le traitement qui vous convient le mieux.

Conseils santé et trucs de grand-mère pour prévenir les brûlures d’estomac
– Mangez lentement vos aliments, en mastiquant bien.
– Cessez de fumer et de consommer de l’alcool et évitez les anti-inflammatoires, qui agressent l’estomac.
– Évitez les plats épicés.
– Évitez les aliments sucrés en fin de repas.

 

Remèdes de grand-mère et remèdes naturels contre les colites et maux d'estomac.

3. Remèdes de grand-mère contre les colites

La colite est une inflammation aiguë pouvant être symptomatique d’un côlon irritable ou d’une inflammation chronique du gros intestin. Heureusement, il existe des remèdes de grand-mère pour soulager ces maux d’estomac. Cela dit, des maladies graves peuvent trouver leur source au niveau du colon et de l’intestin, dont le cancer. Il est donc également crucial de consulter un médecin.

Colite: symptômes, causes et remèdes de grand-mère
L’inflammation aiguë ou chronique au niveau du gros intestin ou du colon peut venir d’une atteinte infectieuse ou immunitaire de l’organe ou d’une perturbation de la flore intestinale.
Le côlon irritable a le plus souvent une cause neuropsychologique (souffrance corporelle née d’un malaise psychique). Cela dit, des habitudes d’ordre alimentaire (par exemple, consommer un excès de fibres) peuvent aussi accentuer les symptômes.
Le côlon peut être touché par des pathologies rares, mais lourdes comme la maladie de Crohn ou une recto-colite ulcéro-hémorragique (inflammation sévère du côlon se manifestant par des ulcérations de la muqueuse et des hémorragies). Cet organe peut également, et cela même à un âge peu avancé, être atteint de polypes pouvant dégénérer en cancer ; en France, le cancer du côlon est d’ailleurs au troisième rang dans le classement des cancers par fréquence.

Parmi les symptômes de la colite, mentionnons les douleurs abdominales diverses et diffuses, les ballonnements, les flatulences, les gaz et les bruits intestinaux.  Parmi les autres symptômes, mentionnons des douleurs ressenties au niveau de l’anus avant la défécation. Enfin, il peut y avoir constipation ou diarrhée, voire une alternance de ces deux maux.

Remèdes naturels et plantes contre la colite
– Pour un drainage anti-inflammatoire et pour contrer les spasmes : badiane (racine), bouillon-blanc (fleurs), fenouil (semence), lotier (fleurs), mélilot (sommités fleuries), mélisse (feuilles), pissenlit (racine), romarin (sommités fleuries), mauve (fleurs), aubépine (fleurs), tilleul (fleurs), angélique (semence), passiflore (parties aériennes), à parts égales : 4 cuillères à soupe du mélange pour 1 litre d’eau bouillante, faire bouillir 3 min, puis laisser infuser 10 min.
– Boire en 3 ou 4 fois au cours de la journée, de préférence 30 min avant ou après les repas, pendant 20 jours. Faire une pause de 8 jours avant d’entreprendre une nouvelle cure, si nécessaire.
– Contre les spasmes : angélique, camomille, pivoine, valériane, menthe, coriandre, carvi, marjolaine, basilic et cardamome.
– Pour faciliter l’évacuation des vents intestinaux : citron, cumin, fenouil et anis.
– Pour lutter contre l’inflammation des muqueuses : camomille, achillée millefeuille, tormentille et plantain.
– Contre la diarrhée : fraisier, noyer et gomme de caroube.
– Contre la constipation : psyllium, mauve et karaya.
– Pour agir sur l’état nerveux : houblon, lotier, passiflore, valériane et mélisse, ou huile essentielle de lavande, de marjolaine et d’oranger amer (néroli).

Le médecin envisagera un traitement de fond avec de la gentiane et du condurango.

Conseils santé et remèdes de grand-mère pour soigner vos colites
– Reconstituez et rééquilibrez la flore intestinale avec de la levure de bière, des probiotiques (sous forme de gélules, de sachets…) et des prébiotiques naturels (jus de betterave, banane…).
– Veillez à suivre un régime alimentaire équilibré.
– Limitez votre consommation de végétaux à fibres. Évitez le piment.
– Les légumineuses ou légumes secs (lentilles, haricots, pois…), parfois délaissés à cause des flatulences qu’ils provoquent, seront mieux digérés si vous leur ajoutez des plantes carminatives finement hachées telles que sarriette, estragon, sauge, basilic, etc. Il serait d’autant plus dommage de s’en priver que leur richesse en protéines (20 %) associée à celle des céréales (80 %) peut remplacer l’apport en protéines de la viande.

 

Un remède naturel à base de jus de carottes et de menthe pour soigner vos maux de ventre

4. Un remède naturel à base de jus de carottes et de menthe pour soigner vos maux de ventre

En plus d’être riche en nutriments, ce jus à base de carotte et de menthe poivrée peut aider à soulager votre estomac. Faites bouillir 4 carottes coupées en rondelles dans 4 tasses d’eau, et ajoutez une cuillère à café de menthe poivrée séchée ou un sachet de tisane de menthe. Baissez le feu à moyen doux et cuisez environ 15 minutes, ou jusqu’à ce que les carottes soient tendres.

Si vous utilisez un sachet de thé, retirez-le, puis mélangez le tout jusqu’à l’obtention d’une consistance lisse. Vous pouvez aussi y ajouter une pincée de gingembre moulu.

Du yogourt, l'un des meilleurs remèdes de grand-mère pour soulager les maux d'estomac.

5. Du yogourt pour soulager les maux d’estomac

Lorsque vous avez mal au ventre, vous n’avez probablement pas le goût de produits laitiers. Or, les qualités du yogourt probiotique, avec ses bactéries vivantes, peuvent s’avérer un excellent remède maison, car ces bactéries soulagent l’inconfort digestif, en plus de stimuler votre système immunitaire. Optez pour du yogourt nature faible en sucre et en matière grasse.

La chaleur, un remède de grand-mère pour apaiser les maux de ventre.

6. La chaleur pour apaiser les maux de ventre

Placez une bouillotte d’eau chaude ou un coussin chauffant sur votre estomac. La chaleur augmente le flux sanguin à la surface de la peau et transfère la sensation de douleur de votre estomac vers l’extérieur.

Les graines de carvi sont un bon remède naturel pour soulager les gaz et l'indigestion7. Les graines de carvi sont un bon remède naturel pour soulager les gaz et l’indigestion

Les graines de carvi sont pleines de vitamines et de minéraux qui inhibent la croissance des mauvaises bactéries causant l’indigestion, les gaz, ou les ballonnements. Grignotez-en une poignée après votre repas, ou encore quand vous avez des gaz.

Remède de grand-mère contre les maux de ventre: Évitez les féculents pour diminuer les ballonnements et les flatulences.

8. Éviter les féculents pour diminuer les ballonnements et les flatulences

Les ballonnements peuvent être causés par plusieurs facteurs dont la constipation, le stress, les intolérances alimentaires et des anomalies physiologiques. Cela dit, l’alimentation demeure la principale cause des maux de ventre identifiée par les professionnels de la santé.

Pour diminuer les ballonnements et les flatulences, essayez de diminuer la consommation de féculents. Parmi les féculents, on compte le pain, les céréales comme le blé, l’orge, l’avoine ou le seigle, plusieurs variétés de riz, les pâtes alimentaires, de même que quelques légumineuses.

Remède de grand-mère: Une saine alimentation est à la base du bon fonctionnement du système digestif.

9. Une saine alimentation est à la base du bon fonctionnement du système digestif

Si vous souffrez de maux d’estomac ou de troubles de la digestion, il est primordial d’être attentif à votre alimentation. Il existe d’ailleurs plusieurs remèdes naturels, surtout des aliments, qui peuvent vous aider à traiter ces malaises. Vous verrez maintenant plusieurs herbes médicinales, des plantes et des fruits ou des légumes à privilégier pour soulager naturellement les maux d’estomac et les troubles de la digestion.

Un bon exemple de traitement de ces maux par l’alimentation est le régime « cerises, raisins secs, abricots et pruneaux », tous des aliments fibreux qui devraient désengorger votre système digestif. Ce régime est un excellent traitement naturel contre la constipation.

Diminuer le stress pour favoriser la digestion, un remède de grand-mère bon pour votre ventre... et pour la santé!

10. Diminuer le stress pour favoriser la digestion

En plus de produire des hormones néfastes, le stress fait entrave au bon fonctionnement du système digestif. Le stress favorise la production d’acide dans l’estomac, ce qui peut provoquer toutes sortes de maux comme le reflux gastrique, les brûlures d’estomac, des ulcères et, à long terme, des troubles chroniques d’acidité gastrique. Pour favoriser une bonne digestion, il est donc important de diminuer vos sources de stress.

 Source : selection.readersdigest.ca

Comments

comments